De retour du grand rien

Publié le par Pilgrim

...Enfin le  grand rien c'est pour que tu situes en tant qu'occidental dégénéré, en réalité  c'est plutot le grand tout.


Imagine le bruit du vent sans bruit d'auto, sentir le froid, le chaud, voir la voie lactée, l'horizon.
Non tu peux pas imaginer,trouves-toi un fond d'écran.

Bon c'est pas tout cela, il faut bien faire son job et celui de Pilgrim est entre autre de secouer la cloche d'alarme encore et encore. Tout en regardant bêler les moutons humains ou se planquer les autruches humaines.

C'est reparti donc, avec une petite vidéo ( encore !  ca devient une habitude,mais Pilgrim constate que lire plus de cinq lignes devient un réel effort pour certain(e)s, alors il s'adapte )     


image-35245280.jpg

Voilà une production de la  boite a vider les cerveaux qui  pourrait bien déclencher le processus chez toi, c'est pas dit mais on verra bien.

 Ahem.. pour les gens de la  télé qui payent des paquets de juristes pour faire valoir leur droits,  sachez que Pilgrim ne touche pas un kopek là-dessus (et d'ailleurs n'a pas un kopek de vaillant en poche), alors  inutile de  m'envoyer les pandores et de lacher les chiens si Pilgrim a violé la sacrosainte loi sur la propriété intellectuelle, un mail suffira, Pilgrim est un couillon


Pilgrim ne sait de quoi il va parler demain, normal il faut recommencer en douceur, et puis il n'y aura peut-être pas de demain

Commenter cet article

Darkside 01/12/2007 21:31

Une vidéo vaut parfois mieux que de longs discours.
Merci pour le contenu de ce blog éphémère.
A la vision de ce "documentaire" je pourrais rajouter un animal à ta liste : l'hippocampe, on ne sait pas trop pourquoi mais on s'accroche à notre plante, on essaye de la faire durer un an, un mois, un jour de plus, on est conscient qu'un grand courant "risque" fort un jour de nous arracher à notre espace naturel, mais on préfère fermer les yeux, serrer les fesses et s'accrocher à notre plante plutôt que de se dire que le courant nous emportera peut-être dans un endroit vivable pour notre progéniture.