Le dernier trappeur..n'est pas là

Publié le par Pilgrim

Il y a des gens que Pilgrim n'aime pas.

Franchement tu t'en serais douté non ? En fait il y en a même beaucoup, mais certains plus que d'autres.

La palme ne revient pas au curés coincés, aux militaires rigides ni aux laborantins aveugles.
Le summum du crétinisme pathologique c'est le chasseur-qui-chasse-pour-le-plaisir.

Ce pauvre connard se prend pour un trappeur dans la grande forêt, pourtant il est bien incapable de se déplacer sans son 4X4 plus de 100 mètres ( et encore s'il n'y a pas de bitume il est bien capable de l'embourber)
Il se rêve en train de nourrir sa tribu avé le fruit de sa chasse, pourtant malgré l'utilisation d'armes à faire frémir Schwarzy ( maintenant qu'il est vert...fumé )  il ramène juste de quoi nourrir son clebs.



 On parle d'un fusil hein, faut pas confondre 

 Sa puissante percussion axiale et directe éliminant tout risque de raté
 
 Le retrait de deux percuteurs à l’ouverture de la clé pour éviter tout enclouage 
et par là-même le bris des percuteurs.
 
 Son extracteur ou ses éjecteurs largement dimensionnés,
très robustes et puissants,
efficaces en toutes circonstances.
 
 Sa sûreté assurant le verrouillage des gachettes, pour une sécurité maximale.
 
 Sa fermeture robuste assurée par deux verrous coniques situés 
au-dessus de l’axe de goupillage du canon, venant s’encastrer dans la bascule 
et assurer la complète solidarité de l’ensemble bascule-canons.
 
 Sa détente sans course à vide pour des départs d’une netteté irréprochable.

 Son point d’équilibre, légèrement en arrière de l’axe de la bascule, qui propulsera le canon vers sa cible.

  
Tout cela pour tenter péniblement de choper un ou deux braves faisans qui on été nourris  tout l'été par la main de l'homme...

Pauvres taches...

Et que ceux qui tentent de se justifier par la nécésité de garder un équilibre des populations, commencent par regarder quelle race pullule vraiment... Ils ne devraient pas être du côté de la  crosse.

Bon pour la route une petite vengeance





Demain, Pilgrim te parlera du grenelle, s'il reste du temps.( Pas mal, Nicolas, un peu court peut-être ) 

Publié dans this-is-the-end

Commenter cet article

telimectar 22/11/2007 00:26

ah si nous en avions daventage, des Pilgrim...nous pourrions presque envisager que le changement est encore possible, et vivre plus sereinement qu'entouré de ces ....... enfin, on m'aura compris