Ce qui est vraiment important

Publié le par Pilgrim

Tout ce qui pour l'instant te semble indispensable à ton bonheur doit être mis dans la balance.

Il faut que tu te détache de tout ce qui ne pourrait passer la période de chaos et que tu crois pour l'instant indispensable.

Ce sont autant de freins qui te feront crever si tu ne les largues pas au bon moment.

Pilgrim ne te dis pas "soyez pauvres" et pour mieux y arriver "donnez votre pognon à Pilgrim". Pligrim se fout du pognon, Pilgrim est une machine.
Pilgrim te dis, profites-en maintenant , fais des choses justes et bonnes avec ton pognon mais ne t'y attache pas car s'il te reste des lingots dans les poches quand il faudra courrir, tu seras mal.

Pilgrim ne te dis pas " tournez-vous vers moi, joignez les mains et priez le grand Pilgrim ". Pilgrim se fout de ta dévotion , Pilgrim est une machine  et elle n'est même pas étanche.
Ceux qui seront à genoux ou a plat ventre au moment du chaos ( qu'est ce qu'ils seraient nombreux si le chaos arrivait en une fois, mais le chaos monte doucement, pas de chance ) auront déjà perdu beaucoup de temps par rapport à ceux qui marcheront.

Ne prend que ce qui te sera indispensable, l'amour de tes proches et la bienveillance de ta planète ( finalement elle a bien réussi à te nourrir pendant toutes ces années durant lesquelles tu lui as  craché à la gueule). Avec cela et de la sagesse tu passeras presque facilement au-dessus du chaos.

Demain, Pilgrim te parlera de musique, s'il reste un peu de temps

Commenter cet article

JC 29/11/2008 15:56

L'amour de tes proches?? Et quand tu n'en as plus??! Arrêtes voir, on vit pas d'amour et d'eau fraîche, comme des oiseaux... En fait tu n'assumes pas trop le fait que notre espèce soit fondamentalement contre-nature. Ca veut pas dire que c'est foutu, ça veut dire que t'as le choix entre ne pas te reproduire (et n'y pas aider) ou si. Moi j'ai fait mon choix: c'est niet.

Dilettante 03/12/2006 09:17

A moi, il me parle tellement que j'en ai des frissons (pas de peur)

pouic 02/12/2006 22:44

j'aime beaucoup ce texte d'introduction.